Célébration du Centenaire du Collège Sévigné : 1880-1980

Le 27 novembre 1980, le Collège Sévigné a fêté son premier centenaire d’existence dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne. Cette cérémonie regroupant plus de 1600 personnes a permis de retracer les dix premières décennies du Collège Sévigné, depuis sa fondation le 3 novembre 1880. Dans cet article, nous vous proposons un panorama synthétique de ce premier siècle d’histoire de l’établissement1.

DateÉvénement Directeur ou directricePrésident(e) du Conseil d’administration 
19 octobre 1880 Fondation du Collège Sévigné par la Société pour la propagation de l’instruction parmi les femmes (SPIF) Première directrice (1880-1883) : Marie-Joséphine de Marchef Girard (1827-1891)  
3 novembre 1880  Ouverture du Collège Sévigné au 10 rue de Condé, qui reste son adresse 45 ans durant 
Décembre 1881 79 élèves inscrites. Demande de subvention au ministère de l’instruction publique. Une somme de 3 000 F est accordée pour l’exercice 1881-1882 
1882 Ouverture de la préparation à l’entrée à l’Ecole Normale Supérieure de jeunes filles de Sèvres 
14 septembre 1883  Démission de Mlle Marchef-Girard Deuxième Directrice (1883-1909) : Mathilde Salomon (1837-1909) Premier Président (1909-1918) : Paul Dupuy (1878-1927) 
Janvier 1884 Demande de renouvellement de la subvention 
1885  Ouverture de la préparation au professorat des lycées de filles, au concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay, aux agrégations de lettres et d’histoire 
1892 Entrée de Mathilde Salomon au Conseil Supérieur de l’Instruction Publique.  
1905 Tous les types de baccalauréat sont préparés au Collège 
Septembre 1909 Décès de Mathilde Salomon. Ouverture du testament où elle exprime le désir que le Collège appartienne au corps professoral qui nommerait la directrice 
1909 Création du jardin d’enfants du Collège Sévigné par Thérèse Sance Troisième directrice (1909-1939) : Thérèse Sance (1876-1945), professeure au Collège Sévigné depuis 1897 
1910 Fondation de l’Association des anciennes élèves. Mise en place de cours pédagogiques froebéliens. Utilisation du matériel pédagogique Montessori 
Août-septembre 1914 Le Collège sert de cantine populaire et d’asile de réfugiés  
Octobre-décembre 1914 Le Collège est occupé par une ambulance. Durant tout le premier conflit mondial, de graves problèmes financiers : contraction des effectifs d’élèves, contraction des traitements. 
Mai 1918 Evacuation partielle du Collège dans un immeuble square Lamartine Deuxième Président (1918-1919) : Pierre Conard (1878-1950) 
1919 Cours d’éducation physique 
Octobre 1919 Ouverture de l’école libre Sévigné « Turenne » à Strasbourg, annexe de l’établissement parisien ; son but est de contribuer à faire revivre la culture française dans l’Alsace libérée Troisième Présidente (1919-1921) : Aline Pasquet (1884-1977) 
1921  Quatrième Président (1921-1923) : Charles Roland  
23 avril 1923 L’Association des anciennes élèves est reconnue d’utilité publique Cinquième Président (1923-1951) : Jules Marouzeau (1878-1964) 
11 juillet 1924 L’Etat acquiert le Collège Sévigné-Turenne de Strasrboug 
16 octobre 1925 Installation 28 rue Pierre Nicole. Le bâtiment est aménagé par l’architecte Léon Boucher, père d’Hélène Boucher, aviatrice et élève au Collège Sévigné 
26 avril 1926 Fête d’inauguration, allocution de C. Colson, J. Marouzeau, Th. Sance, Francisque Vial 
1930 Cérémonie du Cinquantenaire au grand amphithéâtre de la Sorbonne 
25 avril 1936 Représentation d’Antigone en grec 
Octobre 1939-juin 1940 Organisation de cours par correspondance pour l’enseignement secondaire Quatrième directrice (1939-1941) : Marie Salomon (1889-1956), nièce de Mathilde Salomon  
10 juin 1940 Fermeture totale du Collège 
Octobre 1940 Réouverture du Collège. Atmosphère de semi-clandestinité 
1941 Marie-Louise Soustre assume officiellement la direction du Collège. Plusieurs exclusions de professeurs, élèves et membres de l’administration déportés, d’autres cachés, élèves reconnus a posteriori Juste parmi les Nations, professeurs et élèves résistants Cinquième directrice (1941-1945) : Marie Louise Soustre (1897-1945) 
1945  Sixième directrice (1945-1976) : Marthe Dramez, ancienne élève d’HEC-JF et agrégée d’histoire 
1946 Les cours d’agrégation par correspondance se développent après la guerre 
1947  Déclaration de l’association sportive. Création de l’Association des parents d’élèves 
1949 Depuis 1935, des jardinières d’enfants, venant des cours pédagogiques du Collège Sévigné, partaient travailler à l’étranger. Après la guerre, ce mouvement s’étend largement vers l’Angleterre, la Suisse, la Suède, la Finlande, les Etats-Unis, le Moyen Orient, etc. 
1951  Sixième Président (1951-1953) : Jean Bayet (1892-1969) 
1953 Ouverture de la préparation à l’HEC-JF Septième Président (1953-1970) : Marcel Peschard, inspecteur général de l’éducation nationale 
1969 Le Collège Sévigné étend la mixité aux classes du secondaire (auparavant mixité jusqu’au jardin d’enfants) 
17 mars 1970 Assemblée constitutive de l’Association du Collège Sévigné 
1971  Huitième Président (1971-1977) : René Brouillet (1909-1992) 
1976  Septième directrice (1976-1978) : Jocelyne Montades (1942-2020) 
12 mars 1977 Modification des statuts de l’Association Neuvième Président (1977-1978) : Pierre Ducrot (1904-1993) 
18 décembre 1978 Nouvelle modification des statuts de l’Association Huitième directeur (1978-1983) : Gilbert Py (1937-)  
1979  Dixième Président (1979- ?) : Jacques Boudet 
Février 1980 Le Collège Sévigné passe sous contrat d’association avec l’Etat 
27 novembre 1980 Célébration du Centenaire du Collège Sévigné, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne sous la présidence de Louise Weiss, doyenne du Parlement européen, ancienne élève du Collège 

A l’occasion de ce centenaire, Amy Pichon, ép. Bernard, a mené, en tant que présidente du Comité du Centenaire du Collège Sévigné, un grand travail qui a abouti au Livre du Centenaire du Collège Sévigné. Il regroupe les différentes allocutions prononcées le 27 novembre 1980 en Sorbonne mais aussi les témoignages d’anciennes et anciens élèves du Collège complétés par la liste des professeurs de l’établissement.

Nous vous proposons de découvrir le Catalogue de l’exposition du Centenaire du Collège Sévigné élaborée par Mme Yvette Fedoroff, née Langer, ancienne élève du Collège et conservatrice en chef du Département de la Musique à la Bibliothèque nationale de France. Cette exposition a eu lieu de mars à septembre 1981 à l’Institut National de Recherche Pédagogique et le catalogue a été établi en 1982 :

Cliquez sur l’image pour accéder au catalogue

Image mise en avant : Tribune des orateurs de la Sorbonne lors du Centenaire avec, de gauche à droite : M. Olivier Wormser, Mme Jean Bernard (Amy Pichon), M. René Brouillet, M. Jacques Boudet, Mme Louise Weiss, Mme Jacqueline de Romilly, M. Jean Bernard et M. Gilbert Py.  

  1. Cet article reprend en partie le tableau synoptique du Livre du Centenaire du Collège Sévigné, 1982, p. 175-181. []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Lucas Decraene (1 février 2024). Célébration du Centenaire du Collège Sévigné : 1880-1980. Institut de Recherche du Collège Sévigné (IRCS). Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://ircsevigne.hypotheses.org/2252


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search